fbpx

Mais pourquoi Tavi Gevinson fait t’elle la couv de l’Officiel ?

Ce mois çi le magazine de mode pointu fête ses 90 ans d’existence. Son numéro anniversaire était donc attendu avec impatience par toutes les fashionnistas. Seulement lorsqu’il est enfin apparu en kiosque horreur et stupéfaction, ce n’est pas une mannequin qui fait la couverture, ni même une célébrité mais la jeune blogueuse Tavi Gevinson photographiée par Jean-Paul Goude.

Qui est Tavi Gevinson? Il faudrait certainement être resté dans une grotte ces dernières années pour l’ignorer…Tavi Gevinson est une blogueuse américaine d’à peine 15 ans qui écrit en ligne depuis seulement 3 ans.

Voici comment la décrit Wikipedia : son blog Style Rookie (traduisez Débutante de la mode), débuté en mars 2008, créa un buzz et attira plusieurs millions de lecteurs. Son jeune âge, mais aussi son goût prononcé pour la mode ont intrigué les blogueurs, journalistes, designers et célébrités à travers le monde. Style Rookie, où sont publiées des photos d’elle habillée de différentes tenues ainsi que des commentaires sur les derniers défilés et les dernières tendances l’a rendue célèbre dans la milieu de la mode. À 13 ans, elle assista au défilé été 2010 de Marc Jacobs, assise au premier rang. 

Au regard des différents looks de la jeune adolescente on ne peux qu’avouer que celle çi à une imagination extraordinaire pour se déguiser parce que soyons honnêtes, il ne s’agit là que de déguisements tous aussi grotesques les uns que les autres. On peut lui reconnaître toute l’excentricité du monde sans conteste mais on ne peux décemment pas affirmer qu’elle dispose d’un quelconque sens de la mode.

Ses tenues vont à l’encontre de toutes les règles d’élégance les plus élémentaires. La plupart du temps ce n’est simplement qu’un amas improbable de vêtements vintages. On distingue d’ailleurs nettement la différence entre originalité et mauvais goût à travers les deux photos suivantes, la première étant issue du shooting pour le magazine et la seconde étant un look personnel de Tavi lors de l’une de ses apparitions publiques.

En conséquent on peux se demander pourquoi cette gamine (rappelons le elle a commencé à 13 ans à peine) est t-elle si connue? Voici quelques unes des raisons qui ont poussé le célèbre magazine à la choisir en tant que cover girl pour leur numéro anniversaire :

  • À peine un an après le lancement de son blog, les soeurs Mulleavy, de Rodarte, lui font une paire de collants et un cardigan sur mesure, pour lui témoigner leur admiration. 
  • À 13 ans, elle faisait déjà la couverture du magazine POP. Ou plutôt les quatre couvertures, réalisées pour l’occasion par l’artiste Damien Hirst. Rien que ça.
  • La très inaccessible Rei Kawakubo, de Comme des Garçons, lui a ouvert plusieurs fois les portes de son bureau. (Serait-elle tombée sous le charme du rap que Tavi lui a dédié ?)
  •  On l’a vue partout, jusqu’au premier rang du défilé Chanel du 26 janvier 2010, où elle faisait des grimaces aux photographes avec Alexa Chung. (ça fait mignon & accessible)
  •  Lady Gaga a dit de Tavi qu’elle incarnait « le futur du journalisme » ? (qui fort heureusement n’est pas une référence en matière de mode mais plutôt d’excentricité)
  •  Aujourd’hui, bientôt quatre ans après le lancement de Style Rookie, elle est rédactrice en chef de son propre magazine en ligne, Rookie 

Et vous pensez vous que l’adolescente a réellement sa place dans la sphère fashion autrement qu’en phénomène de foire? Que pensez vous de la décision du magazine Officiel de la mettre en couverture?

Chloé Simone

Fondatrice

Cette photo a marqué le début de ma passion pour la mode. C'est le jour où j'ai compris que la mode pouvait réellement changer beaucoup de choses... Des années plus tard, j'ai créé mon premier blog mode puis ce webzine mode & lifestyle.

10 Commentaires
  1. >Je la déteste !!! Rien que de la voir, ca m’énerve !!! Je ne supporte ni sa (sale) tronche ni son (pseudo) look !! Et qu'un aussi grand magazine ait choisi cette fille est simplement incompréhensible oO

  2. >Je trouve que le plus triste est certainement qu'en arborant tous ses déguisements et ses couleurs de cheveux improbables, elle a l'air d'une veille femme triste. Elle a perdu toute la fraîcheur qui caractérise les enfants et c'est bien dommage…

  3. >Je pense que vous n'avez jamais fait l'effort de lire ce qu'elle ÉCRIT sur son blog. Si je dois bien admettre que la plupart de ses tenues me laissent perplexe (quoique les dernières tiennent moins du déguisement que celles du début), je trouve que ses réflexions témoignent d'une lucidité et d'une intelligence assez rares pour une fille de son âge. Elle livre des analyses aussi fines que drôles, réfléchit à ce qu'est la mode, à ce qu'elle engendre dans nos sociétés, sans jamais se prendre pour plus qu'elle n'est. De la jeunesse, elle n'a peut-être pas l'apparente fraîcheur (la candeur, vous voulez dire, la naïveté ?), mais elle en conserve encore la créativité, la vivacité d'esprit, et la capacité à ne pas se prendre au sérieux.

    En tout cas, je préfère ses délires à ce que nous proposent beaucoup de blogs mode français : des catalogues de fringues amassées par des trentenaires compulsives qui suivent aveuglément la "tendance" et ne donnent pas l'impression d'en avoir lourd dans le ciboulot…

  4. >Chère S,

    Je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait que la plupart des blogs français se ressemblent et que ses filles "à la mode" s'habillent toutes de la même manière made in Top Shop ou Asos, ce qui témoigne d'un manque d'originalité certain. C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle j'ai choisi de rédiger un blog d'écriture plus de que de photos de looks…

    En revanche ce que je "juge" sur Tavi Gevinson c'est son look on ne peut plus triste qui oscille entre clocharde et vieillarde (j'y vais peut être un peu fort mais c'est ce que je ressens), tant qu'au fait que je sois triste pour elle, c'est simple je pense qu'il n'y ai pas une seule photo d'elle où elle ne fasse pas ostensiblement "la gueule" ce qui est vraiment dommage pour son jeune âge.

    Ainsi je pense que sa crédibilité en tant que "modeuse" est quelque peu limitée par rapport à ses looks (et non ses analyses). Je ne me serais pas indignée qu'on publie un de ses articles dans un magazine mais bien son look qui de mon avis personnel est loin d'être élégant… car c'est de cela dont il est question dans mon article…

  5. >Un jeune vieillard : c'est précisément ainsi que se présente l'Officiel pour ses 90 ans 😉

    Je ne suis pas une fan inconditionnelle de Miss Gevinson et je suppose que la plupart des créateurs et journalistes qui se sont bruyamment entichés d'elle ne l'ont pas fait pour de bonnes raisons. Cependant, je trouve franchement léger de la qualifier de "phénomène de foire" alors qu'elle a montré au fil des années des qualités bien réelles qu'elle cultive et qui l'amènent à développer des projets concrets.

    Pour ce qui est de sa propension à "tirer la tronche" sur ses photos, j'y vois plutôt une façon de s'approprier les codes de la photo de mode (les mannequins ne se sont remis à sourire que récemment, d'après mes observations) et de s'en moquer gentiment (parce que Tavi semble avoir pas mal d'humour, si j'en crois ce que je lis chez elle). Et puis elle sait sourire, aussi – on en voit un joli exemple dans la série shootée par Goude pour le magazine, d'ailleurs.

    Et pour revenir au sujet de votre article : ce qu'on voit sur cette couv', ce n'est pas une modeuse (à savoir une consommatrice, ou une simple it-girl), c'est une future Anna Wintour. Trouvez-vous Anna Wintour élégante ? Moi pas. Elle n'en demeure pas moins l'une des figures les plus influentes du monde de la mode. Si ses looks ne sont pas propres à inspirer la plus grand nombre, le "discours" de Tavi sur la mode montre qu'elle y a compris quelque chose : en cela, elle incarne la relève (enfin, une possible relève). Tavi, toute décalée qu'elle est, me semble donc parfaitement à sa place sur cette couv' !

  6. >En temps normal, j'avoue ne pas vraiment donner mon opinion lors de mes articles, je me contente "d'exposer" et décrire des tendances. Cet article "coup de gueule" me tenait à coeur, c'est pour cela que je l'ai rédigé. Je suis heureuse qu'il suscite ainsi le débat car cela est toujours intéressant…

    Il va sans dire que nos opinions divergent nettement sur Mlle Gevinson.
    Encore une fois je tiens à préciser que je ne critiquais en aucun ses écrits que je ne connais pas assez bien d'ailleurs pour émettre une opinion. De ce point de vue, je conçois donc qu'elle puisse avoir du talent en tant que "critique", ce n'est pas cela dont il est question.

    Tant qu'au fait que vous qualifiez Tavi Gevinson de future Anna Wintour, je suis désolée mais c'est très excessif. Anna Wintour a un talent exceptionnel qui pour l'instant n'a su être égalé par quiconque. Ceci pour plusieurs raisons: sa rigueur, son oeil aiguisé mais aussi son élégance.

    Donc oui je trouve Anna élégante, même si je n'opterais pas pour certaines de ses tenues du fait de certaines associations de motifs que je n'aime pas particulièrement. Mais une chose est sure, c'est le fait qu'Anna Wintour maîtrise parfaitement les coupes et les matières et sait ce qu'est l'élégance. C'est de cette façon qu'elle a su perdurer dans le milieu de la mode en traversant les époques.

    C'est toute la différence entre une Anna Wintour dont l'opinion est presque la seule qui compte et une Carine Rotfield. L'une exercera son métier jusqu'à ce qu'elle décide elle même d’arrêter car elle sait ce qu'est le bon goût, elle sait anticiper les tendances tandis que l'autre qui a tout misé sur son sens aigu de la provocation n'a fait qu'un temps: 10 ans.

    Tavi Gevinson n'est très certainement qu'une tendance qui s’essoufflera comme tous les buzz provoqués par des looks exentriques, on s'en lasse bien vite… Ses looks n'ont rien d'élégant et si vous la croisiez dans la rue sans connaitre son identité vous la qualifieriez certainement au mieux d’excentrique au pire de clocharde car oui c'est l'aspect que donne ses vêtements la plupart du temps…

    Enfin je trouve en effet dommage qu'elle ne sourit d'exceptionnellement car je trouve que l'enfance est une merveilleuse période de vie et qu'il est dommage de "sauter" cette période pour prétendre être ce qu'elle n'est pas à savoir une adulte, ce n'est pas frais ni naturel…

  7. >L'enfance, période fabuleuse… Quel cliché ! Pour beaucoup d'enfants, notamment les enfants précoces (et je ne parle pas, bien sûr, d'enfance maltraitée, de quelque façon que ce soit), cette prétendue parenthèse enchantée toute de "naturel" (kézako ?) et d'insouciance n'existe pas, ou si peu. Oui, les enfants peuvent adopter d'eux-mêmes un regard lucide et critique sur le monde, ce ne sont pas tous des ravis de la crèche. Vouloir cantonner l'enfance à la fraîcheur et à la naïveté est aussi stupide que potentiellement dangereux. Mais passons.

    Vous ne voulez visiblement pas comprendre ce que j'ai écrit : je n'ai pas posé l'équation Tavi G = Anna W, c'est la mise en scène de la photographie qui me semble la suggérer ; j'ai tempéré la comparaison en parlant de relève POSSIBLE (les mots ont un sens). D'autre part, je pensais avoir assez clairement exprimé mon opinion à propos du "phénomène" Tavi : son look extravagant est ce qui a attiré l'attention dans un premier temps, mais ce qui la fait durer (oui, à l'ère du 2.0, faire parler de soi pendant plus de trois ans s'appelle : "durer") c'est le regard original qu'elle porte sur la mode et ceux qui la font. Et il y a à mon humble avis fort à parier que si elle ne joue pas, une fois adulte, un rôle dans le monde de la mode, c'est qu'elle aura décidé d'employer ailleurs son intelligence, et pas qu'on l'aura remisée comme une énième mascotte (ou une énième it-girl).

    Pour finir, et conclure – parce que le sujet n'est pas passionnant au point que j'aie envie d'en disserter davantage : cette photo de couverture ne consacre ÉVIDEMMENT pas un modèle d'élégance auquel on nous enjoindrait de vouloir ressembler ; elle illustre une conception de la mode intelligente et décalée, conciliant classique et moderne. Et, comme "allégorie" du renouvellement perpétuel, Tavi me semble un choix pertinent.

    PS : Anna Wintour me semble quant à elle l'exemple parfait de ce qu'on peut connaître d'instinct le beau sans pour autant manifester, à titre personnel, le meilleur goût. Kant était un peu pareil (la comparaison est un peu grosse mais s'impose : un argument d'autorité, ça clôt bien son pavé).

  8. >Je n'ai jamais voulu stigmatisé les enfants à des êtres bêtes sans réflexion, loin de là, en dehors des histoires de chacun, je pense que l'enfance est une période qui devrait être vécue et la fraîcheur n'est à mon humble avis aucunement quelque chose de négatif et tant pis si je parais naïve de le croire… (ou peut être idéaliste) J'ai d'ailleurs songé à faire un article sur les enfants et la mode, peut être pour bientôt et j'ai hâte de lire votre opinion…

    Du fait que vous semblez prendre mal mes réponses, je vous propose de ne pas épiloguer davantage sur le sujet. J'ai été ravie cependant d'échanger avec vous et j'espère que cela se reproduira bientôt car votre réflexion est intéressante et vous avez également une belle plume…

    Au plaisir de vous compter parmi mes lectrices, je l'espère…

    A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A Propos

Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...

Pour aller plus loin
Gardons le lien
Ne loupez plus les derniers articles, les ventes privées & codes promo
+ contenu exclusif !