Hybride magazine / blog féminin depuis 2010

Rendez vous demain à la vente aux enchères de Birkin & Kelly d'Hermès !

Vos articles favoris

Chloé Simone
Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...

Si il est un sac que nous rêvons toutes de posséder, il s’agit bien du Birkin d’Hermès qui représente le fantasme absolu des modeuses les plus pointues à travers le monde. Demain une vente aux enchères des plus beaux modèles se déroulera à Paris !

De nombreux amateurs et collectionneurs  seront présents pour acheter un sac «Birkin» en croco bleu rare à l’occasion d’une nouvelle vente  aux enchères Hermès Vintage, organisée par Artcurial.

Le record mondial actuel pour un «Birkin», du nom de l’actrice Jane Birkin, est de 61.000 euros (avec les frais) pour une estimation de départ entre 24.000 et 26.000 euros.

C’était en juillet dernier à Monaco, lors d’une autre vente  organisée par Artcurial.  Le sac proposé mardi est estimé entre 35.000 et 40.000 euros. Il est de même  taille (35 cm) que celui adjugé en juillet, et est également en crocodile porosus bleu jean. Le record mondial pour un «Kelly», en hommage à la princesse Grace Kelly, en crocodile rouge braise, est de 54.000 euros depuis 2009.

Quelque 800 objets sont proposés à la vente dont de nombreux sacs mais aussi  des bijoux (un collier «torsade» en or gris et diamants est estimé 29.000/32.000  euros), des carrés de soie, des objets divers très souvent plus accessibles. L’expert d’Artcurial, Cyril Pigot refuse de prédire si de nouveaux records  seront battus mardi. «On verra», a-t-il dit.  «Les prix ne cessent de grimper pour les Birkin par exemple en raison d’un  phénomène de rareté lié à une production» limitée, a-t-il expliqué.



«Les gens viennent de toute la France et de l’étranger» a-t-il assuré.   «Il n’y a pas d’effet de mode. La valeur des objets se maintient dans le  temps et pour les acheteurs, à la typologie très diversifiée, il s’agit de s’approprier une certaine part de la mémoire collective liée à une grande  tradition de l’artisanat français», a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Merci d'insérer votre commentaire!
Insérer votre nom

Les derniers articles

Vos articles favoris

Chloé Simone
Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...

Les derniers articles