Un Paris Brest revisité version glacée : La gourmandise à l’état pur !

Paris BrestCette année l’été a décidé de jouer les prolongations. Et si nous en profitions pour continuer à déguster d’onctueuses glaces encore un peu plus longtemps ?

Bien que les glaces peuvent se déguster à tout moment de l’année (qui n’apprécie pas une bonne bûche glacée pendant les repas de fêtes de fin d’année ?) …

… Les températures actuelles nous donnent encore plus envie de gourmandises glacées et gourmandes !

Ainsi pourquoi ne pas créer une recette de pâtisserie délicieuse autour d’une crème glacée au parfum réconfortant d’hiver ? Pour cette recette, j’ai choisi de revisiter une pâtisserie française emblématique : le Paris – Brest version glacée…

Petite histoire du Paris Brest …

Le Paris Brest est une pâtisserie traditionnellement en forme de couronne. La recette originale se compose habituellement de deux éléments : une pâte à choux fourrée d’une crème mousseline pralinée parsemée d’amandes effilées.

Paris BrestSaviez vous d’où tient son nom si « géographique » cette pâtisserie classique ?

Paris Brest : Trait d’union entre deux villes de France, c’est Louis Durand, un pâtissier de Maisons-Laffitte, qui a créé en 1910 ce désormais célèbre gâteau.

Il a décidé de le nommer ainsi et de lui donner la forme d’une roue de bicyclette, en l’honneur de la course cycliste de Paris-Brest-Paris.

La forme du gâteau représente en conséquent une roue de bicyclette. Il mesure en général une dizaine de centimètres. Il y a toutefois toujours quelques pâtissiers qui continuent à créer des Paris Brest « taille réelle » ceci afin de perpétuer la tradition de la course cycliste. Dés lors leurs pâtisseries peuvent mesurer 20 cm de diamètre ou même plus encore ! Celles ci sont alors vendues à la coupe ou à des familles…

A travers le temps, ce gâteau a pri différentes formes en étant adapté par les différents pâtissiers de France … Aujourd’hui je vous propose de revisiter cette pâtisserie en proposant une version glacée qui surprendra vos papilles de multiples sensations !

Le Paris Brest : comment revisiter un classique ?

Pour ce faire, j’ai réalisé ma recette en collaboration avec mon frère pâtissier. Il a imaginé un dessert à la fois gourmand et au goût intense à monter à la dernière minute.  J’ai utilisé pour cela la glace Amorino à la Noisette Trilobata Tonda e Gentile. Elle est à la fois onctueuse et délicieuse. De plus la douceur de la noisette se marie parfaitement à l’intensité de la Chantilly Gianduja que mon frère a choisi afin de relever ce dessert minute d’une touche plus corsé pour un goût en bouche tout en subtilité…

J’ai également réalisé une autre recette avec les délicieuses glaces Amorino :


Pavlova aux fruits rouges & à la glace onctueuse par Christophe Michalak !


La recette du Paris Brest version glacée et gourmande !

Le Paris Brest revisité version glacée !
 
Temps préparation
Temps cuisson
Temps total
 
Auteur:
Parts: 4
Ingrédients
  • Pâte a choux :
  • Eau 125g
  • Lait 125g
  • Beurre 100g
  • Sel 2g
  • Farine 150g
  • Oeufs 225g
  • Craquelin
  • Beurre 40g
  • Farine 50g
  • Cassonade 50g
  • Chantilly Gianduja
  • Crème 35% 200g
  • Chocolat Gianduja 50g
  • Glace Amorino Noisette Trilobata Tonda e Gentile 250 g
Préparation
  1. Commencez par réaliser en premier le craquelin. Il s'agit de la partie fine et croquante qui se trouve au dessus du choux pour amener le coté croustillant en bouche au dessert.
  2. Mélanger le beurre, la farine et la cassonade afin d'obtenir un mélange sableux.
  3. Etaler très finement la préparation entre 2 feuilles de papier sulfurisé et laissez reposer 15 minutes au frigo puis découper des disques de 4 cm de diamètre à l'aide d'un emporte pièce.
  4. Attaquez ensuite la préparation de la pâte à choux :
  5. Faire bouillir l'eau, le lait, le beurre et le sel dans une casserole sur feu vif.
  6. Ajouter la farine petit à petit et faite sécher (que la pâte se décolle de la casserole) la pâte sur le feu
  7. Ajouter enfin les œufs que vous mélangerez à la préparation délicatement afin d'obtenir une pâte souple mais attention il ne faut surtout pas qu'elle soit liquide, arrêtez vous donc à temps !
  8. Dresser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé à l'aide d'une poche à douille de petit choux d'un diamètre de 4 cm environ et y déposer un disque de craquelin préparé précédemment.
  9. Cuire au four a 170°C pendant 40 min (surveillez bien la cuisson en fonction de votre four )
  10. Enfin réalisez en toute fin la chantilly Gianduja :
  11. Faites chauffer la crème a 80°C (aidez vous d'un thermomètre de cuisson) et verser sur le chocolat gianduja puis mélanger délicatement.
  12. Stocker au frigo pendant 2h minimum
  13. Un peu avant de servir, fouettez la chantilly jusqu’à obtenir une consistance ferme.
  14. Terminez par le dressage (à effectuer juste avant de servir)
  15. Couper le choux en deux, déposer une boule de glace a la noisette et faire une rosace de chantilly Gianduja et déposer le petit "chapeau" du chou (celui avec le craquelin) par dessus.
  16. Dégustez aussitôt !
Notes
Comme sur les photos, vous pouvez réaliser cette recette à travers des petits choux individuels (photo 1) ou bien encore en collant des petits choux à la cuisson un peu comme un éclair (photo 2)

Paris Brest

Alternative aux glaces ? Amorino propose aussi des douceurs !

En été les boutiques Amorino affichent fièrement une queue sans fin pour déguster leurs délicieuses glaces en forme de fleur. En revanche en hiver nous avons tous tendances à un peu bouder les glaciers… On pense qu’il fait trop froid pour déguster des glaces. 

Saviez vous cependant qu’Amorino ne fait pas que des glaces ? En effet vous pouvez ydéguster un merveilleux chocolat chaud, des crêpes, des gaufres et même des petites douceurs dans la catégorie épicerie fine…

J’ai eu le plaisir de les déguster (ou plutôt les dévorer tellement je me suis régalée). J’ai testé 3 types de petits biscuits typiquement italiens :

  • AMARETTI : Biscuits si fondants aux amandes amères : D-I-V-I-N
  • BISCOTTELLO : Petits sablés, délicatement parfumés à l’orange douce : miam
  • WAFER AL GIANDUJA : De fines petites gaufrettes garnies de crème de Gianduja (comme notre chantilly justement et je vous aurais prévenu c’est addictif)

Amorino épicerie

Ces petits biscuits de haute qualité m’ont vraiment réconcilié avec la gourmandise sucrée alors que je suis pourtant un bec à tendance plutôt salé d’ordinaire… Vous allez être accro vous aussi sans nul doute ! En tous les cas cela fait une raison de plus de visiter Amorino en hiver…

Nono

Auteur foodies

Pâtissier de métier et propriétaire de sa propre pâtisserie à Challes-Les-Eaux dans le Rhone-Alpes. C'est à 5 ans seulement que sa passion s'est révélé à lui comme une évidence. Pâtissons avec lui !

Donne ton avis

Laisser un commentaire

Newsletter
Abonnez vous à la newsletter et ne manquez plus aucun article ni vente presse

  • Nouvelle recette sur le blog catgorie yummy  financiers au
  • Nouvelle recettehealthy sur le blog rubrique yummy  saladethai quinoasalad
  • CONCOURS  JE vous offre cette jolie servietteronde lesantillaises pour
  • CONCOURS  robertlaffont vous offre 3 livres au choix pour
  • Paris ma ville ! la plus belle ville du monde
  • Bon dimanche  toutes ! Pour le brunch ou le
  • recette sur le blog lien dans ma bio milkshake vegan
  • Bon 14juillet  tous ! Happy BastilleDay to my friends
A Propos

Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...

Pour aller plus loin