fbpx

Quelles précautions prendre lors de la pose d’extensions avec une alopécie !

Comme vous le savez maintenant depuis un an, je souffre d’alopécie androgénétique. Cela signifie que je perds mes cheveux de façon très importante. Cela a pour conséquence une diminution très importante de ma masse capillaire.

Ainsi pour remédier à cette perte,  j’ai opté pour la pose d’extensions. Cependant cela est loin d’avoir été une évidence et quelque chose de facile à aborder de prime abord.

En effet j’ai eu un parcours long et sinueux avant d’aboutir à cette option qui me satisfait pleinement étant donné l’état de perte auquel je me situe pour le moment.


J’ai déjà écrit deux articles concernant mes extensions :


Cependant malgré mes explications vous avez été nombreuses à exprimer vos craintes sur le contexte particulier de la pose d’extensions lors d’une perte de cheveux. Ainsi je tenais à vous rassurer en vous exprimant clairement les précautions à prendre lorsqu’on décide de l’option pour la pose d’extensions en cas d’alopécie androgénétique.

Ma routine soins cheveux avec mes extensions :

Cliquez sur l’image pour accéder à la fiche produit !

Le début de mon histoire avec les extensions amovibles !

Laissez moi tout d’abord vous raconter mon parcours. Je ne vais pas me répéter sur mon histoire de perte de cheveux. Si cela vous intéresse je vous invite à  consulter mon article dédié à  l’alopécie androgénétique. Cependant je vais vous raconter mon histoire avec ma recherche d’extensions qui ne date pas d’hier …

Lorsque j’ai commencé à perdre mes cheveux et que cela commençait à vraiment se voir, j’étais gênée à plus d’un titre. En effet on se sent véritablement démunie devant la  perte  de ses cheveux qui constituent un attribut féminin majeur dans la société dans laquelle nous vivons.

Avec des extensions à clips (2 larges mèches)

Au départ j’optais pour des extensions à clips lors de mes shooting photos (avant de les arrêter complètement par complexe).

Pour tout vous avouer, je ne pouvais mettre que quelques mèches et de derrière cela se voyait horriblement mais je me disais que cela n’était pas bien grave étant donné  que la photo se prenait de face.

Je mettais d’ailleurs tous mes cheveux devant pour donner une pseudo illusion de masse. Inutile de vous préciser que cette solution était  précaire et  aucunement valable au quotidien.

 

Extensions amovibles à clips
Extensions amovibles à clips

Les extensions à clips sont des paquet de mèches de cheveux de différentes tailles. On les fixe sur sur ses cheveux à l’aide de barrettes de taille moyenne.

Il en existe en cheveux  de matière synthétique ou naturelle. Je privilégie personnellement toujours les  cheveux naturels pour le confort, le toucher, la coloration et l’aspect général.

Avec des extensions à enfiler

J’ai ensuite essayé les extensions à enfiler. Il y a eu un léger progrès. Le résultat était joli, naturel et invisible mais assez peu confortable.

Au final cela convenait bien pour un simple shooting mais c’était impossible à porter au quotidien car cela glissait de mes cheveux… De plus on voyait tout de même la démarcation avec mes vrais cheveux (lorsqu’il étaient lisses pas bouclés bien entendu)

Cette solution bien qu’intéressante n’était donc au final pas faite pour moi ayant déjà trop perdu de masse capillaire. En effet les  extensions glissaient faute de pouvoir les retenir avec mes propres cheveux.

La suite de mon histoire avec les extensions fixes !

J’ai alors cherché rapidement à me faire poser des extensions fixes (en théorie plus discrètes que les extensions amovibles à clips). Voici les réponses que l’on m’a donné dans les différents salons que j’ai consulté :

  • Vous n’avez pas assez de cheveux pour recouvrir les extensions
  • Vos cheveux sont trop fins
  • Votre chevelure ne supportera pas les extensions …
Extensions micro rings mais avec démarcation visible

Jusqu’au jour où j’en rencontré une amie qui posait elle même des extensions (sur son temps libre ce n’était pas sa profession)

Elle m’a alors affirmé que non seulement c’était tout à fait possible mais qu’elle se proposait de me le faire. Elle m’a alors proposé des extensions micro rings.

La pose a été satisfaisante et j’ai enfin retrouvé une masse de cheveux. Cela a été un véritable miracle je dois dire  ! Je remercie d’ailleurs mon amie de m’avoir redonné cet espoir qui s’était envolé…

Cependant comme cela n’était pas sa profession il y avait des petits défauts :

  • On pouvait voir la démarcation entre mes vrais cheveux et les extensions lorsqu’ils étaient lissés (aucun souci pour les bouclés en revanche)
  • Lorsque mes cheveux bougeaient un peu on pouvait souvent apercevoir les micro rings dans mes cheveux. Une petite fille m’avait même dit qu’il y avait des barrettes dans mes cheveux…

J’avais fait cette pose d’extensions  avant d’aller vivre en Australie. Ainsi au bout de 3 mois j’ai du changer mes extensions (la durée moyenne pour garder ses extensions)

Tissage aux anneaux (ou des micro rings sur des bandes de tissage)

Je suis allée dans un salon qui proposait des micro rings (qui reste la pose la plus sûre pour ne pas abimer des cheveux) mais non spécialisé en extensions. Ils m’ont alors posé des micro rings maintenues par des bandes de tissage.

C’était une très mauvaise initiative de leur part. En effet dés la semaine suivante,  je suis allée pas moins de 3 fois les re-fixer. La coiffeuse m’a même reproché que c’était de ma faute car je n’avais pas des cheveux faits pour des  extensions 🙁

La pose d’extensions fixe micro ring qui m’a convenue !

Ce long chemin sinueux à la recherche d’extensions adaptées à ma faible chevelure a enfin changé le jour où j’ai rencontré Tania de chez Hair Glam. Tania a ouvert un centre spécialisé en extensions ayant elle même toutes les difficultés à trouver des extensions posées de façon qualitative. Elle s’est alors formée en Europe et aux Etats-Unis. Elle a ensuite elle même formé des coiffeurs aux extensions.

Mes dernières extensions à froid micro rings Hair Glam

Son point fort est d’avoir un salon spécialisé en extensions. En effet beaucoup de salons proposent des extensions car c’est devenu tendance. Or peu se sont vraiment formés à cette pratique. Il est donc primordial de se renseigner au préalable sur l’expérience du salon et son exigence.

Beaucoup de salons proposent des extensions (et à tous les prix) mais très peu sont réellement experts. Ainsi lorsque l’on perd ses cheveux la plupart des salons ne sauront pas faire. Ainsi certains vous refuseront d’emblée ou bien vous ferons une pose qui abimera votre chevelure. Ce qui peut bien entendu accentuer la chute ! C’est donc primordial d’être très exigent !

Pour toute pose d’extensions il convient tout d’abord de s’intéresser à deux choses :

  • Le type de pose : Ma préférence va assurément à la pose à froid en micro points. (je vais bientôt produire un article sur le sujet afin d’exposer les différences)
  • Le type de cheveux : asiatiques, indiens, européens … Je préfère les cheveux russes de meilleure qualité. (un article sortira également sur le sujet)

J’ai apprécié Tania de chez Hair Glam pour son exigence dans le détail. En effet elle connait parfaitement les différents types d’extensions et les types de cheveux. Elle met surtout un point d’honneur à prendre le plus grand soin afin de ne pas abimer les cheveux de ses clientes. Elle sera d’ailleurs plutôt trop précautionneuse que pas assez. Ainsi on se sent tout de suite en confiance. Elle a même produit un livret expliquant clairement comment entretenir ses extensions chez soi. Ainsi la cliente n’est jamais démunie. Il faut en effet se souvenir qu’une pose d’extensions ce n’est comme une simple coupe de cheveux, il faut prendre soin de ses extensions afin de ne pas abimer ses cheveux.

Peut on se faire poser des extensions avec une alopécie ?

Cette question est celle qui est revenue le plus souvent. Ma réponse est nuancée. En effet on peut se faire poser des extensions en cas d’alopécie mais certainement pas n’importe comment. Il y a assurément des précautions à prendre !

  1. Lorsque votre perte de cheveux a été stabilisée et que vous ne perdez plus (ou très peu) vos cheveux, c’est alors que vous pourrez poser des extensions. Avant cela ce n’est pas recommandé car vous avez un cuir chevelu trop affaibli.
  2. Opter pour une méthode qui n’abime pas les cheveux. Je recommanderais uniquement deux méthodes inoffensives pour les cheveux :
    • La pose à froid en micro rings
    • En bandes adhésives toujours à froid
  3. Poser moins de mèches (en fonction de votre chevelure et votre perte)
    • En effet si j’ai posé 100 mèches la première fois c’était trop. Je dispose aujourd’hui de 50 mèches et cela est amplement suffisant.
    • Pensez à ressembler à vous même (c’est en général là que vous serez le plus à l’aise) Inutile de vouloir ressembler à Beyoncé, vous êtes vous et belle ainsi !
    • Prenez en compte le dessus de votre tête. Si vous avez très peu de cheveux sur le dessus (comme cela était mon cas) cela ferait un trop gros contraste entre le dessus de votre tête et les longueurs si vous avez trop de mèches.
    • Pensez à vos habitudes de coiffage. Personnellement j’ai peu de temps pour les boucler (bien que ce soit magnifique avec des extensions) En revanche je fais souvent des nattes, ainsi il ne m’en fallait pas trop.
  4. Faites remonter vos extensions plus souvent ! Habituellement il faut remonter ses extensions tous les 3 mois. Lorsqu’on perd ses cheveux, cela est recommandé plutôt tous les 1 mois et demi, 2 mois. Dans tous les cas, si vous avez un doute prenez rendez afin de vérifier votre pose en fonction de votre repousse de cheveux !
  5. Adapté jusqu’en phase 2 de l’alopécie androgénétique :
    • 1er stade : l’alopécie, diffuse, commence dans la région de la raie.
    • 2e stade : elle s’étend et l’on constate de moins en moins de cheveux autour de la raie. (parfois comme dans  mon cas c’est plus diffus et on peut cacher les trous grâce à de la poudre densifiante.)
    • 3e stade : l’alopécie féminine est considérée comme avancée et il n’y a presque plus aucun cheveu dans la région de la raie. Là il faut envisager un volumateur.

Chloé Simone

Fondatrice

Cette photo a marqué le début de ma passion pour la mode. C'est le jour où j'ai compris que la mode pouvait réellement changer beaucoup de choses... Des années plus tard, j'ai créé mon premier blog mode puis ce webzine mode & lifestyle.

Newsletter

Abonnez vous à la newsletter et ne manquez plus aucun article ni vente presse

  • A cause de l alopecieandrogenetique jai malheureusement pri androcur ce
  • Je vous annonce  toutes la cration de mon site
  • Nouvelle recette sur le blog  oeufsbenedicte sur muffinsanglais pour
  • Voici mes ths prfrs par lovorganic  lovelymorning le matin
  • Cet aprs midi jai enregistr mon premier podcast pour onhairpodcast
  • Grande slection mode mais aussi beaut sur mon videdressing vinted
  • chandeleur vous aussi vous avez mang de bonnes crpes ce
  • bonneannee2019  tous ! Que cette nouvelle anne soit belle
A Propos

Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...

Pour aller plus loin
Gardons le lien
Ne loupez plus les derniers articles, les ventes privées & codes promo
+ contenu exclusif !