Hybride magazine / blog féminin depuis 2010

La robe tweed classique pour des looks faciles !

La woke culture est-elle réellement bénéfique ?

Vos articles favoris

Chloé Simone
Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...
Tweed (encore) classique mais efficace pour une tenue de jour !

Pour ce look il s’agit encore d’une robe ! Aussi surprenant que cela soit pour moi j’ai porté beaucoup de robes cet hiver alors qu’à l’accoutumée je n’en trouve jamais … Cette robe tweed est un modèle classique de chez Sandro que vous retrouverez donc d’une année sur l’autre. Il est important de disposer de pièces plus classiques dans sa garde robe. Ainsi vous pourrez imaginer des tenues au fil des années sans vous en lasser. Pour ce genre de pièces vous pouvez investir dans des marques de créateurs étant donné que ce sont des pièces que vous allez garder longtemps. Si j’aime porter des pièces originales comme la robe ajourée de mon dernier look je dois avouer qu’au quotidien je porte des pièces plutôt classiques. C’est plus facile de faire des looks …

woke culture

Détail de mon look Robe tweed classique :

Shoppez le look (ou équivalents) : Cliquez sur l’image pour accéder à l’article :

woke culture

La Woke Culture est venue nous frapper de plein fouet !

Tout d’abord commençons par définir les termes de cette expression. Si on prend le sens des mots simples cela signifie en français « la culture qui se réveille ». Effectivement dit comme ça cela semble pour pour le moins étrange voire incompréhensible. Il faut donc expliquer davantage ce terme. Le mot « woke » est ici utilisé en opposition. Il met en avant le fait qu’avant, les personnes n’étaient pas conscientes de leurs actes, ce qui n’est plus possible aujourd’hui. Il est donc directement associé à la « cancel culture » qui consiste à annuler (ou plutôt ne plus reconnaitre) des actes passés jugés répréhensibles.

Si on creuse plus profondément cela a davantage un sens véritablement idéologique. Cela désigne le fait d’être désormais conscient (donc réveillé) des injustices subies par les différentes minorités. Cela qu’elles soient tout d’abord ethniques mais aussi dans un sens plus large sexuelles ou encore religieuses. Il s’agit donc de lutter contre toutes formes de discrimination en se mobilisant activement. Il s’agit donc d’une bonne chose permettant plus d’inclusion des minorités dans la société. C’est en soit une lutte pour une égalité pour tous. Cependant cela a amené beaucoup de dérives … Si vous voulez en savoir plus sur ce mouvement je vous invite à lire cet article complet qui explique plus en détail cette mouvance.

woke culture

Comment la Woke culture va trop loin dans le cinéma ?

Aujourd’hui la culture woke est partout au point de ne pas du tout retranscrire la réalité voire pire encore nier le passé ce qui est le plus dangereux. Cela est particulièrement le cas dans le cinéma. En effet on voit plusieurs séries TV autrefois populaires victimes de « cancel culture ». Prenons un exemple éloquent celui de la série Friends. Elle est aujourd’hui critiquée pour deux faits qu’on peut contrer pourtant facilement :

  • Pas assez de personnages noirs :

Il y eu toutefois eu des personnages noirs comme :

    • Charlie Wheeler : La petite amie de Ross qui est d’ailleurs un personnage secondaire important pendant plusieurs épisodes et qui est montrée comme une femme intelligente et sure d’elle. Il s’agit donc d’une belle représentation.
    • En tout pas moins de 27 personnages secondaires plus ou moins important listés dans cet article. Beaucoup diront que ce n’est pas assez …
    • Qu’est qui aurait été assez ? Une parité exacte ? Dans ce cas on devrait aussi lister tous les personnages asiatiques (il y en a eu nettement moins) indiens (je crois aucun) … Or dans la vraie est ce que vous êtes amis avec des personnes en fonction de leur couleur de peau ou juste parce qu’ils sont sympas ? De même au niveau démographique ou milieu socio culturel, il y a juste parfois moins de chance de rencontrer des personnes d’ethnies différentes, devons nous nous forcer de quitter notre ville, notre cercle d’amis pour autant ?
  • Une mauvaise représentation des gays / transexuel :

Le sujet est cette fois ci un peu plus épineux. Il convient en effet de le nuancer.

    • Effectivement dans la série Friends il y a un personnage important gay : l’ex femme de Ross. Si le personnage en lui même n’est pas dépeint négativement de par sa sexualité, il est souvent moqué. Le fait que Ross soit malchanceux en amour en étant sortie avec une femme qui était finalement lesbienne. Or avouons que dans la vraie vie cela est rarement bien pri. Les personnes à qui cela est arrivé ont du mal à bien le prendre. En revanche cela aurait pu être mieux amené mais rappelons que nous étions dans les années 90 ! Ils étaient pour le moins précurseur en osant montrer un personnage gay qui plus est en personnage récurrent.
    • Le personnage transexuel est le père de Chandler. De même cela est souvent moqué dans la série par le fait que Chandler n’a pas de chance. Encore une fois il convient de montrer la perception de l’époque. Les personnages trans n’existaient pas !

Au final Friends était assez avant gardiste pour son époque. Le fait qu’elle soit critiquée aujourd’hui est un peu bas. On espère qu’elle ne sera pas pour autant annulée.

woke culture

La Woke culture flirte dangereusement avec le négationnisme

Définition négationnisme : Cela consiste en un déni de faits historiques, malgré la présence de preuves flagrantes rapportées par les historiens, et ce à des fins racistes ou politiques.

Evoquons maintenant les séries d’aujourd’hui. Je pense tout d’abord à la série La Chronique des Bridgerton. La série se déroule dans la haute société londonienne lors de la Régence anglaise du xixe siècle (soit de 1811 à 1820 environ). Dans la série nous voyons des personnages noirs évoluer parmi les nobles. Or à l’époque c’était tout simplement inconcevable. Certains argueront que c’est une oeuvre de fiction oui mais pas de science fiction. Elle s’appuie sur une époque qui a existé. Or je pense que nier que les noirs étaient des esclaves à cette époque est encore plus dangereux. L’histoire est là pour nous rappeler nos erreurs du passé de sorte de ne pas les reproduire. Si on oublie ce qui s’est passé, qu’adviendra t’il dans 100 ans ?

La Woke culture dans le divertissement entraine un manque de réalisme qui nuit aux intéressés !

Les séries d’aujourd’hui (tout particulièrement les remakes ou les suites) veulent tellement avoir l’approbation du public et ont surtout tellement peur de la cancel culture qu’elles en font simplement trop se fichant pas mal du réalisme …

Je pense à deux exemples flagrants :

  • And just like that : (la suite de Sex and the city)
    • La série a été critiquée pour son manque de diversité ethnique n’incluant pas assez de noirs à l’écran. Qu’à cela ne tienne tous les nouveaux personnages secondaires sont noirs !  Je trouve dommage q’ils n’aient pas inclus d’indiens ou d’asiatiques qui pour le coup sont vraiment sous représentés au cinéma. Mais ce n’est pas intéressant car ce n’est pas d’eux dont il est question.
    • Sex and the city était la série qui parlait de sexe avec réalisme et élégance sans pour autant être vulgaire ou crue sans scène explicites. Ils ont été précurseurs pour l’époque c’est le moins qu’on puisse dire … Pourtant il fallait en faire plus avec cette fois ci l’arrivée d’un personnage non binaire dont Miranda tombera amoureuse, alors même que le personnage se disait précédemment 100% hetero. La raison de ce retournement de situation ? L’actrice est gay et souhaite que sa vision soit représentée à l’écran (elle est même impliquée politiquement en ce sens) Il est dommage qu’on est pas laissé ce soin à quelqu’un d’autre … Cela aurait été plus réaliste …
  • Gossip Girl (le reboot) :
    • Là c’est simple la quasi totalité des personnages sont gays ou bisexuels. Cela est si peu réaliste. Cela nie les difficultés que peuvent avoir les gays dans la société en prétendant que cela est parfaitement accepté en devenant même une nouvelle norme. Ce n’est pas le cas et cela les desservira plus au final qu’autre chose.
  • Blanche neige & les sept nains (version live-action) :

Ils ont choisi une actrice latino. C’est nier le simple fait que Blanche neige était blanche, cela est ridicule. Pourquoi ne pas plutôt créer de nouveaux contes avec comme héroïnes des femmes fortes de diverses ethnies ? Nier le passé et essayer de gommer les blancs (comme si c’était presque mauvais) n’est pas la solution.

Conclusion

Etre plus inclusif est une bonne chose. Il faut donner de la visibilité à tous et pas seulement à ceux pour lesquels « c’est à la mode ». Il faut aussi faire preuve de réalisme pour avancer dans le bon sens et pas dans une utopie bien loin des difficultés de la réalité. Nier le passé n’est pas la solution, au contraire créons de nouvelles choses ! La woke culture n’est donc pas une bonne chose car elle est extrémiste et peut aboutir à la haine plutôt qu’à la tolérance et à la compréhension d’autrui. Il faut plutôt chercher à se comprendre à évoluer ensemble plutôt qu’à se battre et imposer une pensée unique.

Laisser un commentaire

Merci d'insérer votre commentaire!
Insérer votre nom

Les derniers articles

Vos articles favoris

Chloé Simone
Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...

Les derniers articles

newsletter
Gardons le lien
Ne loupez plus les derniers articles, les ventes privées & codes promo
+ contenu exclusif !