Hybride magazine / blog féminin depuis 2010

Stop Hair Shaming : Soyez fière d’être une femme quelque soit votre chevelure !

Vos articles favoris

Chloé Simone
Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...

Stop Hair ShamingJe reçois tous les jours des messages de femmes atteintes comme moi d’alopécie androgétique. Je suis touchée par ces femmes car je me reconnais en elles à travers leurs parcours.

A travers ma série d’article sur l’alopécie j’ai tenu à leur témoigner mon soutien à toutes les femmes qui vivent avec ce mal ! Je tiens à les aider de mon mieux. Surtout il est important pour moi de leur signifier que nous ne sommes pas seules !

En effet de nombreuses femmes sont atteintes de différents types d’alopécie mais nous devons nous soutenir les unes, les autres. Nous devons et nous pouvons apprendre à marcher de nouveau la tête haute ! Nous ne pouvons avoir honte de nous même à cause d’une chute de cheveux !


Perte de cheveux chez la femme : Lorsqu’on est atteint d’Alopécie androgénétique !


J’ai créé un site dédié pour vous aider :

AAG L’alopécie androgénétique !


Stop Hair Shaming

Pantene lançe le hastag Stop Hair Shaming !

La marque de shampoing Pantene vient de lancer la campagne #STOPhairshaming en Italie avec comme égérie principale la plus grande blogueuse du monde : la superbe Chiara Ferragni. La jeune femme expose les préjugés qu’elle subit toujours au quotidien dûs à la blondeur de ses cheveux. Elle a beau être à la tête d’un business impressionnant et avoir été classée parmi les femmes les plus influentes du monde par le magazine Forbes, elle subit toujours des préjugés parce qu’elle est blonde…

C’est tout de même un comble en 2018 que la société continue à juger une femme à cause de sa couleur de cheveu. Les cheveux ne définissent pas la féminité et encore moins la force d’une femme ! Nous sommes tellement plus que cela !

Stop Hair Shaming
#STOPhairshaming pour toutes les femmes quelque soit leur couleur ou nature de cheveux !

Stop Hair Shaming pour les femmes souffrant d’alopécie !

Alors que dirait on d’une femme qui perd ses cheveux ? Le jugement est inexplicable et n’a pas lieu d’être ! C’est la raison pour laquelle j’aimerais reprendre ce hastag à notre cause qui m’est chère.  Nous sommes des femmes ! L’alopécie ne doit et ne peut nous définir en aucun cas ! Nous devons continuer à aimer la vie malgré cela.

A travers mon expérience et les témoignages de femmes que j’ai reçu, j’ai constaté que cette honte de nos cheveux nous l’affligeons à nous même ! En effet nous sommes les premières à avoir honte de nos cheveux ! Ce n’est pas normal. Nous devons arrêter de nous gâcher la vie ! Surtout qu’il y a une multitude de solutions qui s’offrent à nous :

Sincèrement je vous invite vivement à avoir recours à ces remèdes. Comme moi cela vous changera radicalement la vie. Vous pourrez de nouveau marcher dans la rue sans regarder par terre de honte. Nous ne pouvons pas perdre des années à avoir honte de nous même. Nous ne nous limitons pas à nos cheveux !

Action pour réunir les femmes vivant avec l’alopécie !

J’ai été tellement touchée par les témoignages de femmes que j’ai reçu. Ainsi l’année prochaine j’ai pour projet d’agir concrètement pour apporter de l’aide à ces femmes. Celle ci aurait pour but d’aider les femmes souffrant d’alopécie à travers des actions concrètes. Alors quelque soit l’origine de la perte de vos cheveux, j’aimerais vous aider à travers différentes actions :

  • Dialogue afin de réunir des femmes souffrant du même mal
  • Rassemblement & témoignages de femmes exposant leurs solutions
  • Aide psychologique pour essayer enrayer la dépression qu’entraine l’alopécie
  • Ateliers beauté pour retrouver la féminité perdue
  • Collaborations avec des marques pour des solutions de comblement capillaire

Pendant 10 ans l’alopécie a été ma honte. Je ne me trouvais pas jolie mais laide. Aujourd’hui je revis de nouveau. J’ai découvert que l’alopécie n’était pas ma faiblesse mais ma force ! Celle d’aider d’autres femmes en souffrance. Alors si j’en ai été capable, croyez moi vous le pouvez vous aussi ! Ensemble nous pouvons vaincre ce mal !

Ainsi si vous êtes intéressée par cette idée, je vous invite à me laisser un message que ce soit en commentaire sous cet article ou bien par mail à chloe@alopecieandrogenetique.com. N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions, j’aimerais construire ce projet ensemble !


NB : Cet article s’inscrit dans une série d’article rédigés sur la perte de cheveux dont je souffre. J’ai prévu toute une série dont le sommaire viendra se mettre à jour ici même au fur et à mesure que j’écrirais sur le sujet :

SOMMAIRE série d’articles Alopécie :

  1. Pour commencer : Causes & solutions de la perte de cheveux chez la femme !
  2. Lorsqu’on est atteint d’Alopécie androgénétique !
  3. Comment continuer à aller chez le coiffeur & se coiffer lorsqu’on perd ses cheveux
  4. Extensions micro rings : Le remède efficace contre la perte de cheveux ? (cet article est également le premier d’une nouvelle série dédiée aux extensions)
  5. Quels soins utiliser lorsqu’on perd ses cheveux ? Des soins naturels ! Les miens :
    1. Les soins naturels Leonor Greyl ont véritablement sauvé mes cheveux !
    2. Respectez la beauté de vos cheveux en leur offrant des soins naturels !
  6. Stop Hair Shaming : Soyez fière d’être une femme quelque soit votre chevelure ! (ici)
  7. L’alopécie androgénétique : La pression sociale & l’aspect psycho (à venir)
  8. Mon expérience avec Androcur pour lutter contre l’alopécie androgénétique
  9. Prenez soin de vos cheveux et de votre peau grâce à un oreiller en soie !
  10. Découvrez mon site pour venir en aide aux femmes atteintes d’alopécie

10 COMMENTAIRES

  1. C est un vrai traumatisme pour les femmes. Et pas beaucoup de compréhension. Des médecins sans ampathie …
    Merci pour ton investissement.

    • Oui je sais bien c’est la raison pour laquelle j’ai voulu écrire cette série d’articles afin de répondre aux questions que les femmes pouvaient se poser car moi j’ai eu tant de questions qui sont restées sans réponse depuis plus de 10 ans maintenant…

  2. Ma soeur souffre elle aussi d’alopécie androgénique découvert à 26 ans (même si les médecins n’en sont pas certains car faible par rapport à la plupart). Elle change de compléments tous les 3 mois et met du minoxidril tous les soirs. Ces « solutions » ne sont pas remboursées, sont à prendre à vie et coûtent très chères.
    Ma suggestion :
    – une pétition pour faire reconnaître l’alopécie comme une maladie grave (pouvant amener à la dépression et bien plus.. ) et non comme un simple problème esthétique. Et donc un remboursement de certains médicaments dont le minoxidril ou Androcur (que tu as cité)
    Cette idée est-elle déjà en cours ? Peut-elle avoir un poids ?

    • Bonjour,
      Je vous remercie pour vos suggestions ! Sachez qu’Androcur est déjà remboursée à 100% dans sa formule 100 mg. Cependant c’est un médicament qui sera bientôt retiré du marché à cause des effets secondaires et des risques de méningiomes.
      Pour le minoxidil, il n’est pas officiellement prescrit contre l’alopécie androgénétique féminine donc le remboursement pour ce cas est impossible car il y a déjà une dérive de prescription. Ce genre de choses peut même conduire à l’interdiction de la mise en vente comme cela a été le cas avec certaines pillules par le passé comme Diane 35.
      Après je comprends votre point de vue. En effet j’ai également beaucoup souffert psychologiquement à cause de l’AAG. Je vais d’ailleurs écrire un article sur ce sujet car cela me parait important d’en parler. Cependant cela ne sera jamais reconnu comme maladie grave j’en ai peur car ce n’est ni une maladie psychiatrique, ni une maladie entrainant la mort, ce sont les conséquences du mal qui sont considérées comme des troubles psychologiques non liés. Entendons nous bien je suis de votre coté mais la médecine est très régulée afin de ne pas amener de dérives.
      Mon but avec l’association est justement d’aider les femmes à reprendre confiance en elles malgré ce mal qui les ronge et avant toute chose à trouver des solutions afin de retrouver leur féminité perdue. C’est effectivement vital et tout à fait possible c’est juste un long parcours. Personnellement la solution de comblement m’a beaucoup aidé (j’ai des extensions) même si cela ne s’est pas fait d’un claquement de doigt…
      Je reste à votre disposition !
      A bientôt !

  3. Bonsoir,
    J ai eu ce problème à l âge de 27 ans et j ai aujourd’hui 60 ans. Je vis avec. Je porte des perruques et l été ce n est pas simple notamment pour se baigner et avec la chaleur. Je ne sais pas où vous en êtes dans la création de votre fondation mais cela m intéresse pour échanger.
    Merci de votre retour
    Bien cordialement
    Joelle

    • Bonjour Joelle,
      Je suis un peu comme vous j’ai commencé à avoir ce problème à 26 ans (ou tout du moins au moment où je m’en suis rendue compte) et j’en ai dix de plus aujourd’hui. Je ne porte pas encore de complément. Je suis à la recherche d’un volumateur fixe qui est moins lourd à porter qu’une perruque. On peut se baigner avec bien sur mais sachez que dans ce cas vous abimez les cheveux plus vite et en conséquent il faudra changer le complément plus rapidement (volumateur ou perruque d’ailleurs)
      Je suis en cours de création du site, puis j’organiserais des rencontres… Dans un premier temps sur Paris puis peut être ailleurs …
      A tout bientôt !

  4. Comme je compatis… J’avai depuis mla naissance un beau blond dorè brillant naturel, qu’on m’enviait, avec tjr la fameuse question dite de façon inquisitrice c’est pas ta vraie ccouleur ?! Venant exclusivement de femme de 18 à 90 ans mdr ?!… Mais ça c’était encore gentil…

    Je souffre depuis la date de mes premières règles d’anémie et de soucis de santé, donc mes cheveux se sont mit à s’amincir, et ac ça les fameuses remarques désobligeantes, tu devrais arrêter les mèches /coloration, tu abîmés tes cheveux, non mais what ? J’en ai aucune de coloration ou traitements chimiques, et je précise que ces remarques pouvaient venir de la caissière du super u, comme de la pharmacienne me prescrivant par la suite une pommade pour mn psoriasis du cuir chevelu et des ongles, qui depuis avaient aussi fait des dégâts…… qui était non traité depuis des années, malgré que j’ai couru dermatos et médecins divers et variés qui ne faisaient strictement rien…

    Hier après midi en faisant mes courses je me suis juste prit des remarques désobligeantes, avec une caissière… J’ai perdu la moitié de mes cheveux en août suite à une infection, pelade + crise psoriasis, je ne sortais plus depuis, tellement honte, et la miracle mes cheveux recommençaient à pousser du moins plus de trous comme j’ai pu avoir derrière la tête. Un carré mi long pas épais, mais plu du tout de crâne apparent, joli couleur… Et la caissière du super marché qui me sort devant mn ami mais vous avez coupez vos cheveux, d’un air horrifié, presque estomaqué, alors que non et que je les ai même eut plus court, étant donné que c’est derrière que ça tombe chez moi, ni devant ni dessus, et en l’occurence elle me voyait de face. Je lui ai répondu que les cheveux avaient un peu cassé suite à un problème médical, étant moi même gênée de la violence de la question qui se voulait plutôt dans le ton une affirmation qui laissait éclater sa désapprobation… Je me rends compte avec le recul que j’en été venue à me justifier. Et la au lieu de s’excuser de sa maladresse, elle a persiste et signe en disant oui bon c’est sûrement ttes les couleurs que vous avez du faire à vos cheveux ac votre blond, à cela je lui répond ya zéro traitements chimique sur mes cheveux, et la elle s’énerve en me disant oui bon ben je suis honnête moi je dis ce que je vois… J’ai trouvé ça très violent, d’autant que l’amie qui m’accompagnait qu’elle croise ac moi venait elle de couper ses cheveux de moitié, passant d’un très long à un carré court… Alors que moi j’avais un carré court ya 10 mois, et la un mi long mêle si oui moins fourni, mais tt de même quelle violence… Ça venait d’une petite bonne femme très commune et banale, je fais 1m75 blonde , plutôt bien faite et plaisant aux hommes ,et je constate que vos à vis de la maladie ya aucune empathie, voir que les femmes t’en rajoutent une couche des qu’elles peuvent trouver qqchose, et qu’elles te lorgnent en plus… Ce n’est pas la première fois..

    Maxi coup de gueule, heureusement qu’un blog comme le tient existe ça m’a remonter le moral… Et surtt je voulais éviter la perruque vu que malgré moi étant grande et pulpeuse j’avais peur d’être repéré ac une perruque, mais si ça peut m’éviter le visage presque dégouté 🤔 de la caissière croyant juste que je m’étais coupée les cheveux… Lol ça aurait été quoi si elle m’avait vu en pleine crise de pelade ac mn crâne qu’on devinait de dos sous les cheveux, je suppose qu’elle aurait appelé la sécurité 😱🤔 !

    J’ai 35 ans, je connaissais déjà le body shaming, mais je dois dire que le hair shaming m’a paru bien plus cruel encore, compassion et gros bigup de soutiens à mes autres partenaires de galère de cheveux 💋😘, nous sommes belles et respectables quoi qu’ils en soit, fuck off ttes ces hateuses #d’alopèceuses belles et winneuses que nous resteront, ❤️💋💕

    • Hello !

      Déjà je suis plus que choquée par la réaction de cette caissière ! Son comportement est lamentable ! Je t’invite à la remettre à sa place en lui disant que d’une part tu souffres de perdre tes cheveux, que ce n’est nullement de ta faute et qu’elle est fortement impolie de s’immiscer ainsi dans ta vie privée alors que vous ne vous connaissez d’aucune façon ! Qu’elle se mêle de ses affaires et qu’elle soit un peu éduquée !
      Si toutefois cela ne suffit pas et qu’elle continue ses remarques désobligeantes voir blessantes, tu n’es aucunement obligée de le supporter je t’invite à la dénoncer à sa direction ! C’est une attitude fortement déplacée !

      Sinon il est vrai que les femmes sont impitoyables entre elles et oui certaines le sont encore plus si elles perçoivent une belle femme. Elles se délectent ainsi de leur trouver un défaut sur lesquelles les attaquer ! C’est une attitude pathétique et toute petite ! Tu peux très bien les remettre en place en leur disant que ça ne les regarde pas d’une part et que d’autre part c’est très petit de rabaisser une femme au lieu de se soutenir ! C’est tout l’inverse de la sororité et témoigne d’une très moche mentalité !

      Je t’en prie ne te laisse pas faire et souviens toi que nous sommes tellement plus que nos cheveux !

      A tout bientôt !

Laisser un commentaire

Merci d'insérer votre commentaire!
Insérer votre nom

Les derniers articles

Vos articles favoris

Chloé Simone
Passionnée de mode j'ai créé en 2010 mon blog mode Chloe Handbag Addict. Au fil des années et de mes découvertes, j'ai eu envie de vous faire découvrir tout mon univers et donc naturellement également mes autres passions : la beauté, les voyages, la cuisine, le sport et bien sur toujours plus de bons plans...

Les derniers articles

newsletter
Gardons le lien
Ne loupez plus les derniers articles, les ventes privées & codes promo
+ contenu exclusif !